Partager :

Par Véronique Boudarène, naturopathe BiloBia Nice

Notre corps a un besoin permanent d’eau, encore plus durant l’été. Quel est le lien entre l’eau et notre organisme ? Quels conseils pour éviter la déshydratation ? Quand boire ? Quelle eau boire ?

En cette saison estivale, notre corps n’a plus que jamais besoin d’eau. D’autant plus lorsque les températures dépassent les 30°C, ce qui est le cas en France depuis plusieurs semaines.

Lorsque la température extérieure monte, celle de notre corps augmente aussi. Afin de réguler sa température, la transpiration est le moyen que notre organisme met en place pour évacuer la chaleur.

Ce sont donc les pertes d’eau dues à la transpiration qu’il est important de compenser en s’hydratant fréquemment (ne pas attendre d’avoir soif car c’est déjà un signe de déshydratation). Cette hydratation doit s’effectuer proportionnellement à ses besoins.

L’eau est le liquide le plus précieux que la nature ait mis à notre disposition. Elle a pour rôle de transporter, de réguler et d’éliminer.

Sans eau, pas de vie. L’eau est importante, nécessaire, elle emporte que par ce qu’elle apporte.

C’est l’été, il fait chaud : hydratez-vous, buvez de l’eau

L’eau et notre organisme

Notre organisme est constitué au 2/3 d’eau, ce qui correspond à environ 45 litres d’eau pour une personne de 70kgs.

Notre corps ne peut pas stocker cette eau, nous l’éliminons en permanence via les urines, la respiration et la transpiration. Cette évacuation représente environ 2,5 l d’eau par jour.

Pour rester en bonne santé, les pertes hydriques doivent toujours être compensées par d’autres apports. Les aliments (légumes, fruits) apportent environ 1litre, le reste devant être apporté par les boissons (eau, infusion). Le Programme National de Nutrition de la Santé (PNNS) recommande la consommation de 1,5 à 2l de boisson par jour, toute l’année (hors exercice physique). Durant l’été, ou tout autre moment d’exposition à la chaleur, la consommation d’eau doit cependant être proportionnelle aux pertes.

Eau-corps-hydratation

Les conseils pour s’hydrater durant l’été, et en toute saison

La déshydratation et comment l’éviter

Si l’être humain ne boit pas suffisamment et perds 15% de son eau, il est en danger de mort !

En période de fortes chaleurs comme durant l’été, il est donc d’importance vitale d’avoir un apport hydrique important. Chez les adultes bien sûr, mais encore plus chez les bébés, les enfants en bas âge (souvent sujets à diarrhées et fièvres) et les personnes âgées.

Pour éviter la déshydratation, 3 règles à suivre :

  • boire avant d’avoir soif
  • boire plus que sa soif
  • boire immédiatement après l’effort

Sans aller jusqu’à la déshydratation, un apport insuffisant en eau peut entraîner des troubles intestinaux (constipations, colites), des douleurs rhumatismales, un excès de poids, du stress, de la dépression (ralentissement des fonctions cérébrales, fatigue chronique…). Les conséquences peuvent aussi être l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie. Les cellules fabriquant alors du cholestérol pour réhydrater leur paroi.

Quand boire ?

Comme on l’a vu précédemment, il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire.

Le verre d’eau le plus important est celui que nous buvons au lever, à jeun !

Après être resté environ 8h sans apport hydrique, il est en effet important d’apporter à notre corps cette eau dont il a besoin pour se « remettre en marche ».

L’eau bue à jeun va apporter un bénéfice supplémentaire, celui d’être immédiatement disponible pour les cellules. Elle va ainsi traverser très rapidement le tube digestif.

Nombreuses sont les personnes qui n’arrivent pas à boire de l’eau au lever et commencent directement par une tasse de café, de thé ou un jus d’orange…

Boire de l’eau dès le réveil est pourtant une habitude précieuse à ancrer. Commencez progressivement par une petite quantité chaque jour puis augmentez en fonction de vos ressentis. Petit à petit, la sensation de soif va alors être réactivée. Vous ne devriez ainsi plus boire le matin au lever « parce qu’il faut boire », parce que cela devient une habitude. Vous aurez véritablement cette sensation de boire parce que vous avez soif. Parce que vous apprécierez cette sensation agréable procurée par cette eau qui traverse votre corps.

Il faut ensuite boire toute la journée en-dehors des repas, jusqu’à 30 minutes avant et au minimum une heure après. L’eau bue au cours du repas va en effet non seulement contrarier la digestion en diluant les secrétions du tube digestif, mais va également être mélangée au bol alimentaire,  étant alors éliminée directement par les voies rénales, sans passer au niveau cellulaire.

Hydratation-enfants-eau

Quelle eau boire pour s’hydrater ?

Eau du robinet ? En bouteille ? Filtrée ? Distillée ?

Vaste sujet… Pour m’en tenir à ce dont il est question dans cet article, l’hydratation, je conseillerai simplement :

  • d’éviter de consommer l’eau du robinet sans la filtrer car c’est une eau morte contenant beaucoup de polluants (métaux lourds, pesticides, résidus hormonaux etc…)
  • de choisir une eau peu minéralisée avec une concentration de résidus secs <120mg/l à 180°C et un PH <7
  • de privilégier les eaux de source pour une consommation quotidienne
  • de dynamiser l’eau avec un vortex naturel et la ré-informer selon les recherches de Masaru Emoto

Vous pouvez aussi découvrir comment choisir une bonne eau à travers une présentation détaillées des différents critères.

 

Véronique, naturopathe BiloBia Nice est l’auteur de cet article

Naturopathe BiloBia à Nice Véronique Boudarene